La coopérative classifie la qualité et commercialise près de 3 millions de livres de laine brute chaque année; la majorité provenant du Québec, de l'Ontario et de l'Alberta.

Chacune des trois catégories générales de laine (fine, moyenne et grossière) est vendue aux endroits où les meilleurs prix sont disponibles.

scrapie fr

Boutique en ligne

paypalFR



À propos de la laine

Baa, baa, moutons canadiens, avez-vous de la laine?

Oui, oui, plus que trois millions de livres arrivent chaque année de partout au Canada, afin d’être classée à Carleton Place, en Ontario, le siège social national de la Canadian Co-operative Wool Growers Limited. La coopérative, appartenant aux agriculteurs actionnaires, a été créée en 1918 pour la vente des toisons canadiennes. Elle occupe un grand bâtiment centenaire en pierre, construit par le chemin de fer en 1887 dans le but de réparer les locomotives. Il y demeure encore des traces de l’ancienne vocation de la bâtisse.

Des visites guidées de l'opération de classement sont possibles en semaine entre 9 h et 17 h. La réservation en avance est conseillée. La laine est classée à longueur d’année.

La boutique de laine Wool Growers Real Wool Shop, ainsi que la boutique agricole & équestre du CCWG partagent cet emplacement historique et en valent bien le déplacement. Seulement une demi-heure de route d’Ottawa; la capitale du Canada.

La laine canadienne jusqu’au marché

MOUTONS

Les premiers colons français ont importé les moutons au Canada vers 1650. La population canadienne de moutons est devenue plus diversifiée à travers les années, comptant aujourd'hui plus d'un million d’individus; les plus grands troupeaux se situant au Québec, en Ontario et en Alberta. La plupart des moutons canadiens sont élevés pour leur viande. Le suffolk, le southdown, le hampshire, le dorset, le cheviot et l’arcott sont parmi les races les plus populaires. Les races à laine comprennent le rambouillet, le corriedale, le columbia et le targhee.

TONTE

La pratique habituelle est de tondre au printemps, avant l'agnelage. Un tondeur expert, utilisant des équipements de puissance similaire à une tondeuse de coiffeur, peut tondre un mouton en moins de cinq minutes et produire une toison en un seul morceau. Les toisons sont foulées dans des sacs et expédiées à la coopération pour le classement et la commercialisation.

CLASSEMENT

La laine est pesée à l’arrive à l'entrepôt de la CCWG puis classée, pour ensuite y prendre un échantillon. Le classement nécessite beaucoup de temps et de main d’œuvre. La laine brute est étalée, inspectée à la main et classée selon la moyenne des diamètres (microns), la longueur de la fibre, la couleur, la brillance et la frizette (serrée, vague normale). Par la suite, la laine est empaquetée dans des balles de 600 - 1,000 livres et expédiée vers les marchés mondiaux.

MISE EN MARCHÉ

Malgré que les trois millions de livres provenant du Canada ne représentent qu’une fraction de la production mondiale, la laine canadienne a un créneau dans le marché en raison de sa grande élasticité. Cette élasticité ou souplesse permet à la laine de conserver sa forme originale. La laine canadienne est mélangée avec de la laine provenant d'autres pays possédant moins de cette caractéristique souhaitable. Comme il n'y a pratiquement pas de traitement de la laine dans notre pays, seulement dix pour cent de la production canadienne est vendue ici. Quatre-vingt-dix pour cent est exporté vers la Grande-Bretagne, la France, l’Allemagne, l’Espagne, le Japon, les États-Unis, la Chine et l'Inde.